samedi 15 mars 2014

Le pays des contes, tome 1 : Le sortilège perdu - Chris Colfer

The Land of stories, book 1 : The wishing spell, Little, Brown young readers, 2012 - Éditions Michel Lafon, 2013.

  Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout. Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

***

  Premier tome d'une nouvelle série à suivre, ce roman est aussi le premier essai à la littérature du jeune acteur Chris Colfer, que l'on connait plus pour son célèbre rôle de Kurt dans Glee. Alors qu'il m'arrivait de suivre les news de la série et des acteurs quand j'étais étudiant, j'étais par hasard tombé sur l'annonce de ce roman à venir, dont le thème m'avait forcément attiré! J'avais depuis suivi l'affaire, prêt à commander l'ouvrage en VO avant qu'il ne soit finalement publié dans l'hexagone, et que Mya en fasse une critique des plus alléchantes! Ni une ni deux, j'avais commandé le bouquin, ne pouvant résister plus longtemps et ce même si je n'ai pu commencer la lecture que très récemment. J'avais hâte de découvrir cet ouvrage, aussi l'occasion de voir un nouvel exemple d'acteur qui s'essaye à un travail de plume. Alors, le verdict?

Couverture de l'édition VO, illustrée par le talentueux Brandon Dorman.

  L'histoire, destinée à un lectorat jeunesse, n'en est pas moins dense et riche de références, montrant par là que C.Colfer lui-même était probablement, enfant déjà, un lecteur chevronné. La trame, en outre, est très classique : on suit une frère et une sœur, jumeaux mais avec des caractères ô combien différents, affronter la dure vie de tous les jours, faîtes de ses joies et de ses peines, avant de se retrouver plongés dans un monde où les contes de fées sont réels en "tombant" dans un livre magique. Cela m'a beaucoup rappelé le genre d'histoires que je m'inventais moi-même, étant enfant : on sent que Chris Colfer prend un plaisir régressif et communicatif à nous raconter cette aventure, qu'il a sûrement imaginé alors qu'il était plus jeune et qu'il partage avec nous avec un enthousiasme palpable. Nous piquant au fil des chapitres de petits clins d’œil bien pensés à Narnia, Jumanji ou l'Histoire sans fin, Chris Colfer parvient à titiller notre imagination et ainsi retenir notre attention de lecteur, pour peu qu'on soit passionné et connaisseur du genre.

Faut reconnaitre qu'il a de la classe, le Chris!
D'ailleurs, rien à voir, mais il m'a piqué mes fringues! Hum, bon, reprenons...

  J'ai apprécié qu'il se base majoritairement sur les textes classiques des contes, les écrits originaux parfois plus sombre et non leur réinterprétation par Disney. Parallèlement, il ajoute une touche d'humour et un ton parfois décalé avec les personnages qu'il reprend : à l'image de ce que sont devenus les héros de contes dans Les soeurs Grimm, ils sont là aussi tournés en dérision, pour notre plus grand plaisir (notamment le petit chaperon rouge en Reine coquette adorablement irritante, et Boucle d'Or en héroïne rebelle inattendue, les deux nous offrant par ailleurs un crêpage de chignon où fusent des insultes mémorables et tordantes à souhait comme "pouffe à panier" ou "traînée à capuche"!). D'autres sont dépeints avec davantage de profondeur et en sont tout aussi attachants, à l'image de Blanche-Neige en reine mélancolique et de sa Belle-Mère, au passé complexe que l'auteur s'attache à nous révéler petit à petit pour mieux nous expliquer en quoi il a été décisif de sa personnalité. Mention spéciale pour le personnage de Grenouille, charmant jeune homme distingué changé par un sort en batracien, et qui n'est pas sans rappeler le so'british Mr Todd du Vent dans les Saules. Le tout, servi par les illustrations intérieures de Brandon Dorman (qui a aussi signé la couverture de l'édition américaine), nous plongent dans un univers visuel riche et féérique dont le style rappelle l'ambiance des illustrations des Sœurs Grimm et leur parfum de mine de plomb.

"Les méchants des contes sont juste des victimes dont on n'a pas encore raconté l'histoire."
  Mais si le roman présente de nombreux point positifs, il reste à mon sens inabouti, et j'ai été quelque peu déçu du résultat final : les péripéties s'enchaînent et se succèdent trop rapidement, multiples épreuves que les héros réussissent bien trop vite à mon goût, donnant l'impression d'un scénario de jeu-vidéo. Bien que la trame révèle de nombreuses surprises bien pensées, l'ensemble m'a renvoyé à de nombreux romans déjà écrits ou même séries déjà existantes. Ainsi, l'atmosphère est très proche des Sœurs Grimm  de même que certaines orientations de l'histoire renvoient à la fiction télévisée Once Upon a Time. Mais, surtout, je n'ai pu m'empêcher de penser au Dixième Royaume (the tenth kingdom). Cette mini-série de la Hallmark channel diffusée en 2000, qui avait rencontré un très grand succès outre-Atlantique et en France, racontait le périple d'une jeune fille propulsée dans un monde où les contes étaient réels. Alors âgé de neuf ans, j'étais tombé amoureux de ce feuilleton et n'ai pu m'empêcher de noter les trop nombreuses ressemblances. L'incipit, par exemple, est très similaire et la visite à la Belle-Mère dans son cachot semble être un copié-collé ; idem avec ce monde de conte de fées divisé en Royaumes, et dont la cartographie m'a de suite renvoyé à ma mini-série fétiche. Je pense que Chris Colfer, étant de la même génération que la mienne, a probablement vu le dixième royaume quand il était enfant, et qu'il l'a lui aussi adoré au point d'en être inspiré. Attention, ce n'est pas là un reproche et je ne parle en aucun cas de plagiat, mais pour moi qui suis un grand fan de cette saga, je ne pouvais que noter les similitudes. En outre, au-delà de ses ressemblances, Chris Colfer les réinterprète et les modèle selon ses propres idées et son imagination, le résultat étant tout à fait honorable et véritablement porteur de l'esprit de sincérité et de la sensibilité de l'auteur. On appréciera notamment son désir d'offrir un passé aux figures de "Méchants", comme il le fait ici avec la Marâtre de Blanche-Neige, même si cela n'égale pas l'explication par exemple proposée par Serena Valento dans son très bon Fairest of all : A tale of the Wicked Queen.

 Le pays des contes et Le dixième royaume... il y a comme quelques réminiscence, non?^^

  En Bref: Dans la lignée des Sœurs Grimm et de la série Le Dixième Royaume, un roman fantastique agréable et plaisant, même s'il suit des chemins déjà bien empruntés dans le genre. Il en reste une aventure pleine de rebondissements et de magie, toute de même porteuse de bonnes idées et qui plaira aux plus jeunes! De l'humour et des personnages attachants qui donnent tout de même envie de connaître la suite!

Et pour aller plus loin:


... 
(cliquez sur le marqueur d'expansion pour afficher la suite)

Poursuivez l'aventure avec le reste de la saga: Le tome 2 (ICI) , le 3 (ICI) et les autres à venir...
Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez sûrement:
- Les sœurs Grimm, chroniqué récemment sur ce blog.
-Fairest of All, de Serena Valentino, qui raconte l'histoire de la Méchante Reine (version Disney, certes, mais de façon tout de même très pertinente et distrayante) et propose ainsi une explication à sa personnalité diabolique. Les suggestions proposées par C.Colfer ne sont pas sans rappeler celles de S.Valentino...
- La mini-série Le dixième royaume, dont il faudra absolument que je vous parle davantage un de ces quatre!

Vous pouvez aller voir:
-L'avis de Mya, sur Mya's books.
-La page officielle des romans the land of stories, alimentée de nombreuses illustrations, news et goodies! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire